Collaborateur_annabelle_pulcini_portrait_1_par_nicolas_boudier.

Annabelle Pulcini

manipulatrice d'objets scénographiques, danseuse, musicienne

Manipulations d'objets scénographiques et danseuse dans Accumulation #3 - RECITS, TUBES et FIGURES et Accumulation #4 - TOTAL MIX UP

Danseuse, musicienne dans OAM (Objets Autonomes Manipulables)

--

Annabelle Pulcini a collaboré notamment avec Dominique Bagouet, Olivia Grandville, Catherine Legrand, Sylvain Prunenec, Loïc Touzé, Jennifer Lacey, Latifa Laâbissi, Vincent Dupont, et plus récemment avec Boris Charmatz, Hélène Iratchet et Dominique Jégou.

Elle chorégraphie les soli Un petit socle (1997), Variété (2004) et Now (2009) qu’elle cosigne avec le chorégraphe brésilien Gustavo Ciriaco. Elle chorégraphie et danse également avec Elise Olhandéguy Cochons Farcis (2004) duo inspiré du recueil d’Eugène Savitzkaya. En 2013, au sein de l’association Béton Chantiers, elle recrée Une Scène rouge, d’après Scène rouge de Dominique Bagouet, présentée aux Hivernales d’Avignon, au festival Le temps d’aimer à Biarritz et au Klap à Marseille. Sa dernière pièce pour quatre interprètes, Deux ou trois bagues au doigt a été créée en novembre 2013 au festival Les Inaccoutumés à la Ménagerie de Verre à Paris, puis présentée au Festival Plastique Danse Flore en septembre 2014. Elle prépare actuellement un projet personnel The new number order et la prochaine pièce avec Dominique Jégou et Olivier Sens : OAM

Ses créations s’attachent à traduire sa sensibilité au mouvement et à son environnement, partant d’un corps global "dansant" jusqu’à la voix parlée ou chantée. Elle aime utiliser les vieilles ficelles de la mise en scène ainsi que ses derniers avatars gardant toujours l’envie d’être en décalage, non sans une certaine légèreté.

Elle enseigne régulièrement auprès d’un large public depuis le début de sa carrière, et obtient son certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de danse contemporaine en octobre 2014. Elle étudie et pratique depuis 2007 la fasciathérapie et la pédagogie perceptive. Elle poursuit à travers cette méthode ses réflexions sur le corps et le mouvement, en lien avec le spectacle vivant et l’art chorégraphique.

www.annabellepulcini.fr