Collaborateur_imag0147

Sylvain Prunenec

Chorégraphe/Danseur

Formé en danse classique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris puis en danse contemporaine auprès de Ruth Barnes, Sylvain Prunenec a été l'interprète d'un bon nombre de chorégraphes tels que Odile Duboc, Dominique Bagouet, Hervé Robbe, Trisha Brown, Boris Charmatz ou encore Loïc Touzé. Au sein de sa compagnie, l’association du 48, créée en 1995, il conçoit des projets chorégraphiques ouverts à la collaboration avec d’autres artistes : musiciens, plasticiens, poètes… Verso Vertigo (1996), Bâti (1998) avec Fred Bigot, musicien électronique - Zarb (2000), La Finale (2002) et Fronde Éthiopia (2002) avec Françoise Rivalland, percussionniste. Ces collaborations l’amènent à questionner sa propre pratique de la danse.

Depuis 2000 il a tissé des collaborations avec des artistes africains, la compagnie de danse éthiopienne Adugna et la compagnie congolaise les Studios Kabako de Faustin Linyekula. Ils ont créé ensemble Si c’est un nègre / autoportrait pour le Vif du Sujet au Festival d’Avignon (2003) et développé un projet entre l’Éthiopie et le Congo intitulé Kin-Addis / Chantiers chorégraphiques.

En 2003/2004, en résidence au Forum, scène conventionnée de Blanc-Mesnil, il crée deux pièces sur le thème du corps démembré : Effroi, solo et Redoux pour six interprètes. Par la suite, il débute en 2005 une nouvelle recherche nourrie des travaux d’Etienne Jules Marey.Il entame une nouvelle étape de son travail en décembre 2008 avec Ouvrez ! : rendre lisible dans le corps les chemins pas toujours très ordonnés des intentions et des sentiments.
Love me, love me, love me créé en février 2010, est la première étape du projet « Gare ! ».